Photo Le label HQE

Le label hqe

L'un des sujets de conversation les plus en vogue ces derniers temps la protection de l'environnement. Le label Haute Qualité Environnementale ou reconnu sous le sigle HQE un moyen d'évaluer et de le limiter les impacts que pourrait avoir certains travaux de réaménagements ou de construction de bâtiments sur l'environnement. Un projet créé par l'association du label, comportant quatorze normes à connaitre et à suivre à la lettre pour obtenir le label. La société Em2C et son dirigeant Yvan Patet connaissent très bien ce label et les enjeux de son obtention, de ce fait, s'adresser à elle semble une excellente initiative si l'on prévoit d'obtenir le label HQE. Ce n'est pas facile d'obtenir un label HQE car, comme dit précédemment, la construction doit répondre à quatorze normes dont sept sur la maîtrise des impacts que le bâtiment pourrait avoir sur l'environnement extérieur et sept sur la réalisation d'un environnement intérieur confortable et satisfaisant.

Une expérience soutenue

En tant que spécialiste du bâtiment depuis maintenant 26 ans, la société Em2C a vu naître ce label car il a été créé dans les années 90. La société maîtrise alors très bien le sujet. Concernant la maîtrise de l'impact sur l'environnement, il y a deux grands objectifs à atteindre, c'est-à-dire l'éco-construction et l'éco-gestion. Durant la construction, le bâtiment doit respecter les principes écologiques. Cette cible se compose de trois des points à atteindre qui font que le rapport bâtiment-environnement doit être harmonieux. Les procédés et produits auxquels le constructeur a recours doivent s'intégrer dans le processus. C'est cela qu'on entend par éco-construction. En outre, le chantier doit être à faible nuisance que ce soit au niveau des déchets ou au niveau du bruit. L'éco-gestion, quant à lui, signifie tout simplement une meilleure gestion de l'énergie, de l'eau, des déchets de la construction et des entretiens au niveau du bâtiment pour un respect total de la nature. Em2C est au courant de tout ça et sait très bien ce qu'il faut faire.

L'environnement pris en considération

Si les sept premières normes du label HQE concernent surtout l'interaction avec l'environnement extérieur, les sept autres normes se soucie de l'intérieur de la bâtisse. Tout d'abord, il y a le confort qui est un besoin auquel la construction dite HQE doit offrir aux résidents car personne ne voudrait d'un endroit où les conforts hygrothermique, acoustique, olfactif et visuel ne sont pas présents. Le dernier point sur la création d'un environnement intérieur satisfaisant que le label HQE évoque est celui de la santé car en effet, le bâtiment doit offrir une qualité maximale d'air mais aussi sans oublier les sanitaires afin que les occupants soient en bonne santé. Il est donc compréhensible que ce ne soit pas à la portée de toutes les sociétés œuvrant dans l'immobilier, notamment la construction, d'obtenir le label HQE pour leurs projets d'aménagement ou de réaménagement et heureusement la société Em2C fait partie des rares entreprises à pouvoir y parvenir sans problème.